Plaisance de salon

Matériel : des noix, des cure-dents, une chute de tissu fin ou du papier, du fil à coudre, de la colle, une bassine.
Temps : selon la dextérité et la patience du plaisancier de salon
Effet : calme, sérénité et envie de chanter des chansons de marin

Tout d'abord, il faut construire les petits navires de plaisance.
Commencez par ouvrir une noix en deux (deux navires seront construits par noix). Mettre les cerneaux de coté ou les manger (attention, allergie possible). Bon, vous avez maintenant la coque.
Ensuite, découpez une voile dans la chute de tissu ou la feuille de papier. La largeur de la voile doit être inférieure à la taille d'un cure-dents, sa hauteur doit être inférieure aux deux tiers de la taille d'un cure-dents.
Faites un petit trou aux quatre coins de la voile. Reliez les coins deux à deux (les coins voisins, pas les opposés) en passant deux cure-dents dans les trous.
Prenez un troisième cure-dents, et attachez les deux cure-dents de la voile dessus, avec le fil à coudre. Vous devez obtenir un mat avec une voile accrochée dessus.
Récupérez une de vos coquilles de noix, et percez un trou au fond (un tout petit trou). Plantez le mat dedans, colmatez avec de la colle.
Maintenant que vous avez votre navire, il est temps de faire un peu de plaisance.
Remplissez la bassine avec de l'eau. Vous pouvez également mettre du sable pour créer une plage ou une île. Placez votre (ou vos) navire(s) sur la surface de l'eau, et soufflez sur les voiles pour les faire avancer. Vous pouvez également agiter nonchalamment un éventail, arborer des lunettes de soleils, passer un disque de chansons de marins ou demander à votre entourage d'imiter les mouettes.